Les positions de base – assis, couché, debout

Pour terminer la semaine, je vous ai préparé un article sur les positions de base : assis, couché, debout.

positionscover

Le b.a.-ba de l’éducation canine, les plus utiles, voir indispensables. Je me doute que bon nombre d’entre vous n’auront pas besoin de cet article mais il me semblait logique et cohérent d’aborder le sujet sur ce blog.

Il est intéressant d’enchaîner les 3 positions comme de les demander séparément. Une par une, elles peuvent s’avérer utiles dans la vie de tous les jours en fonction des situations on demandera au chien d’attendre debout (la position dans laquelle on a le moins de chance qu’il reste), assis (position entre deux à tous niveaux) ou couché (la position la plus facile et la plus confortable pour le chien dans le cadre d’une attente plus longue). Enchaînées dans un ordre aléatoire et différent (plus difficile pour nous) elles aident à renforcer les muscles posturaux du chien, ce qui peut limiter les risques de blessures du type entorses ou déboîtement. Les muscles correctement développés soutiendront plus efficacement les articulations (et non développés à l’excès). De plus, l’enchaînement des positions vous permettra de construire une mémoire musculaire de ces mouvements et obtenir de meilleures positions.

Je vous conseille de regarder cette vidéo de kikopup à partir de la minute 5 pour bien voir le mouvement à effectuer pour le leurre en passant d’une des trois positions à une autre.

Assis étape par étape :

  • Placez-vous devant votre chien, de préférence assis pour ne pas être penché par dessus (ce qui peut être pris pour une agression).
  • Pour le leurrer dans la position assise, démarrez avec la friandise devant son nez et montez là légèrement au-dessus de lui tout en la mettant un peu plus en arrière de votre chien (imprimez une diagonale avec votre main allant vers le haut et vers l’avant).
  • Dès que l’arrière train de votre chien touche le sol, récompensez!
  • Faites en sorte qu’il quitte la position assise et répétez les étapes précédentes tout en récompensant au moment où son arrière-train entre en contact avec le sol.
  • Lorsque vous voyez que votre chien a compris ce que vous attendiez de lui et s’assoit à coup sûr, vous pouvez progressivement mettre une commande et supprimer le leurre.
  • Généralisez en pratiquant dans divers endroits, en étant debout, en étant à côté ou derrière lui, en augmentant la durée (renforcez la durée en récompensant le fait de ne pas changer de position), avec différents degrés de distraction.
  • Essayez de toujours y intégrer un ordre de fin.

Les positions de base : assis

Couché étape par étape :

  • Démarrez en étant de préférence assis devant votre chien (pour les raisons précédemment expliquées).
  • Pour débuter, il est plus facile de partir avec le chien en position assise.
  • Leurrez votre chien dans la position couchée en partant avec la friandise devant son nez et en la descendant au sol (soit verticalement, soit dans un mouvement diagonal de haut en bas et un peu vers vous dépendant de la taille de votre chien la diagonale peut être plus ou moins importante).
  • Récompensez dès que le corps de votre chien entre en contact avec le sol.
  • Leurrez votre chien pour qu’il quitte la position couchée et répétez le mouvement jusqu’à ce qu’il l’ait intégré.
  • Une fois intégré, vous pouvez mettre la commande « couché » sur le mouvement en prononçant votre ordre au moment où son corps touche le sol et récompensez juste après.
  • Vous pouvez progressivement supprimer le leurre et généraliser le tour.
  • Essayez de toujours y intégrer un ordre de fin.

Les positions de base : couché

Debout étape par étape :

  • En toute logique commencez avec votre chien en position assise ou couchée.
  • Pour leurrer votre chien en position debout, démarrez avec le leurre devant son nez et éloignez la friandise de celui-ci horizontalement s’il était assis, en diagonale de bas en haut vers l’avant du chien s’il était couché.
  • Récompensez dès qu’il est debout.
  • Certains chiens ont tendance à très vite reposer leur arrière-train à terre… Si c’est le cas du votre, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez mettre votre pied ou votre main dans le chemin pour éviter qu’il ne s’asseye, ou faire un léger pas en avant (j’ai une préférence pour la deuxième solution ayant un chien sensible au contact).
  • Faites-le changer de position et répétez encore en encore tout en récompensant la position souhaitée et en enchaînant les récompenses si nécessaire pour assurer la durée.
  • Quand votre chien a imprimé le mouvement, mettez une commande dessus.
  • Enfin, supprimez le leurre progressivement et généralisez le tour.
  • Essayez de toujours y intégrer un ordre de fin.

Les positions de base : debout

Généralisez les enchaînements en passant d’une position à l’autre dans un ordre aléatoire. Variez enfin la durée, les lieux, le niveau de distraction, le niveau de difficulté, etc. (pour chaque critère de difficulté ajouté, supprimez-en un autre)

N’hésitez-pas à me donner votre avis ou poser vos questions ici ou sur Facebook.

Publicités

Zig zag ou slalom entre les jambes

Ce tour-ci, en plus du fait d’être sympa visuellement et facile à pratiquer partout peut aussi avoir un intérêt pour les chiens qui sont sensibles à la proximité et au contact avec les gens. Gotham fait partie de ces chiens qui ne se sent pas à l’aise avec le contact et à force de pratiquer des tours « de contact » sa tolérance à la proximité devient de plus en plus grande.

Comme vous l’avez sans doute compris, le zig zag entre les jambes consiste à faire slalomer le chien entre ses jambes, en mouvement ou à l’arrêt. C’est un tour relativement simple à apprendre mais il nécessitera un peu de travail pour que le chien apprenne à enchaîner d’un côté à l’autre.

Je vous invite à regarder ce tutoriel assez bien fait.

Le tour étape par étape :

  • Leurrer le chien avec une friandise pour le faire passer entre vos jambes récompensez-le pour être passé. Le truc un peu « compliqué » ici est de ne pas se tromper de jambe en fonction du côté duquel part le chien sinon l’enchaînement est impossible et vous risquez de trébucher sur votre chien (ce qui n’est pas le but). Prenez donc l’habitude de débuter avec le chien d’un côté et d’avancer la jambe du côté opposé (si le chien est à gauche, avancez la jambe droite, à droite, la jambe gauche), ça parait un peu bête comme ça… mais croyez-moi, ça vous évitera de lui tomber dessus à cause d’un problème de coordination de votre part.
  • Répétez la première étape en variant de côté (pour qu’il apprenne à commencer dans les deux sens) tout en récompensant chaque passage.
  • Dès que l’étape précédente est bien intégrée, vous pouvez commencer à enchaîner droite gauche progressivement en essayant surtout de ne pas aller trop vite et toujours en récompensant. Ici vous pouvez soit avancer, soit rester sur place selon vos préférences. Ne faites pas systématiquement le même nombre de zig zag pour éviter que le chien ne reste bloqué par exemple à 3 parce que ça a toujours été 3 fois puis récompense.
  • Lorsque le chien commence à maîtriser le passage d’un côté à l’autre, vous pouvez progressivement suprimmer le leurre et mettre une commande sur le tour. Dans un premier temps, récompensez après chaque fin, que vous ayez fait 2, 5 ou 8 passages entre vos jambes et supprimez petit à petit la récompense en la rendant aléatoire – pour garder la motivation du chien, il doit toujours penser que la récompense peut arriver sans savoir quand, si vous ne récompensez plus, il finira par ne plus l’exécuter parce qu’il n’y verra plus d’intérrêt.

Comme toujours, n’essayez pas d’aller trop vite, si votre chien (et vous) avez des difficiltés avec une étape, revenez à l’étape précédente, soyez patients et calmes et ne faites pas de séance de travail trop longue pour éviter de dégoûter votre chien.

Donner la patte

Donner la patte est à mon sens un des tours les plus simples à apprendre parce que faisant partie des codes canins, la plupart des chiens l’offrent d’eux-même, il n’y a alors plus qu’à renforcer le comportement en récompensant et mettre un nom dessus.

Certains chiens sont plus sensibles que d’autres et le fait d’avoir quelqu’un penché au-dessus d’eux peut être vécu comme une agression, je préfère donc toujours commencer l’apprentissage en étant assise à leur niveau (ou sur une chaise si le chien du style excité et essaie de vous grimper dessus pour vous arracher la récompense) pour éviter de le stresser par ma position.

Etape par étape :

  • Se tenir devant le chien (assis de préférence) avec des friandises dans une main.
  • Laisser le chien renifler la main qui tient la friandise sans toutefois le laisser la prendre.
  • Attendre que le chien tende la patte, en fonction du chien il va poser sa patte sur votre bras, sur la main qui tient la friandise, ou ailleurs, … Récompensez sans nommer.
  • Répétez l’opération plusieurs fois tout en clickant ou utilisant un mot-marqueur (oui, bravo, …) dès qu’il fait ce que vous attendez de lui sans jamais oublier de récompenser.
  • Quand vous sentez que le chien a compris et qu’il le fait de lui-même, augmentez les critères. Tendez lui la main (vide) pour qu’il vous donne la patte et récompensez toujours sans nommer le tour. Si le chien ne comprend pas et que ça ne fonctionne pas encore, retournez une étape en arrière c’est que vous êtes allés trop vite.
  • Dès que vous êtes sûrs que le chien va donner la patte, ajoutez un mot sur le tour (patte, donne la patte, toppe-là, etc.) avant de tendre la main. S’il s’exécute, récompensez en renommant le tour. Répétez jusqu’à ce que le chien ait bien assimilé.
  • Renforcement : Essayez de reproduire le tour en ajoutant un critère de difficulté à la fois, en étant debout, en variant la position de départ du chien, en le pratiquant dans des lieux différents, en variant les stimuli extérieurs, en l’intégrant dans le jeu, en variant les récompenses, et pour finir, espacez les récompenses.

Vous pouvez également lui apprendre à donner la patte gauche pour votre main droite et la patte droite pour votre main gauche une fois ceci assimilé en mettant votre main sur le coté de sorte qu’il va naturellement donner la patte la plus simple et ne récompenser que quand il met la bonne patte dans la bonne main (vous pouvez donner un nom différent pour les deux pattes si vous le souhaitez).

Voici une video sélectionnée sur youtube qui donne une bonne idée des différentes étapes.

Ne cherchez surtout pas à aller trop vite, certains tours peuvent prendre un peu de temps en fonction de sa difficulté et du chien lui-même, veillez à ne pas faire de séances d’apprentissage trop longues et à toujours terminer sur une note positive. Enfin soyez patients et calmes, votre chien le deviendra aussi. Et surtout amusez-vous !

top

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à commenter
en-dessous !