Roule

Aujourd’hui ça roule (oui je l’admet c’est plus que moyen comme jeu de mot :p )

J’ai classé la roulade dans les tricks difficiles parce que dépendant du chien, du contexte, du type de sol, ça peut l’être (et au départ c’est pas évident de bien se placer pour le leurre), si avec le votre ça passe de suite c’est encore mieux.

Si votre chien rechigne à rouler au sol, ne forcez pas, passez à autre chose et revenez-y plus tard. Vous pouvez aussi tenter la roulade sur différents types de sols, un chien peut refuser de rouler sur un sol dur parce que ça lui fait mal (d’où l’importance de ne pas forcer, respectez votre chien, le but est de s’amuser et d’échanger et non de performer).

Le tour étape par étape :

  • Demandez un couché à votre chien. Idéalement si le chien est couché « en vache », c’est à dire sur une hanche, avec une patte sur le côté, ça l’aidera à rouler plus facilement (une fois le tour assimilé, ça fonctionne même avec un beau couché).
  • Prennez une friandise (ou un jouet si votre chien n’est pas motivé par la nourriture et que ça ne l’excite pas trop) et leurrez votre chien en la déplaçant lentement vers son épaule. C’est à ce moment là que ça peut bloquer si vous allez trop vite, que le chien est trop motivé par le leurre ou encore parce qu’il n’est pas confortable (confiance ou physiquement).
  • Si ça a bloqué à l’étape précédente, ré-essayez sur une surface moins dure (gazon, tapis, canapé s’il y est admis et qu’il y a l’espace nécessaire), essayez d’ajuster votre mouvement aux réactions de votre chien. Si vous avez été trop rapide, il s’est probablement redressé et mis en position assise sans rouler. Aussi, il apparait que certains chiens peuvent tourner sur le dos comme une tortue (ce qui a été le cas de Gotham) sur une surface glissante parce que ne connaissant pas encore le mouvement il ne donne pas la bonne impulsion et pousse ses pattes avant sur votre main. Prenez le temps d’essayer à différents moments, à différents endroits pour débloquer la situation.
  • Encouragez chaque étape en récompensant, même s’il n’est pas parvenu à un tour complet.
  • Lorsque le chien a effectué quelques roulades, vous pouvez retirer le leurre. Ensuite, vous pourrez soit renforcer la commande gestuelle, soit y mettre un ordre clé de votre choix.
  • Enfin, renforcez le tour dans différents lieux, avec différents degrés de distraction, avec différentes récompenses, en le faisant rouler à gauche ou à droite, en lui demandant de rouler de deux tours, etc.

Et amusez-vous!

N’hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook et à commenter ci-dessous, votre avis est important pour moi!

Publicités

Marche arrière

Le trick donc je vais vous parler aujourd’hui est plus ou moins simple à réaliser en fonction du chien mais est assez sympa et surtout naturel pour ceux qui n’aiment pas aller dans des tours qui font chien de cirque. Quand j’apprend des tours à mes chiens, j’essaie toujours de trouver un intérêt pour le chien en dehors du tour lui-même. Que ce soit pour l’aider à gagner en confiance, en contrôle ou pour lui permettre de muscler certaines parties de son corps.

La marche aux pieds est un grand classique et une des premières chose abordée en club, ici nous allons creuser la marche aux pieds en arrière.

Pour démarrer ce tour, il vous faut un chien qui ait déjà au moins vaguement intégré la marche aux pieds et un mur (de préférence droit). Le mur va servir de guide au chien pour aller en ligne droite (naturellement les chiens partent plus ou moins de travers) et aussi à éviter qu’il ne fasse demi-tour.

Etape par étape :

  • Se placer le long d’un mur avec le chien du côté du mur.
  • Leurrer le chien vers l’avant en marchant (en plaçant la friandise devant son museau).
  • Leurrer le chien pour reculer. Cette étape est un peu plus délicate parce que vous allez devoir apprendre à positionner votre main pour qu’il recule. La position qui a le mieux marché pour moi c’est avec la main un peu sur le côté du chien du côté du mur et légèrement en arrière de sa tête. Si vous tenez la friandise contre vous, il risque de se retourner et de vous faire face, trop en arrière vous aurez un résultat brouillon aussi, vous l’aurez compris, il faudra jauger les premières fois pour bien placer votre main sans s’énerver que ça ne fonctionne pas.
  • Reculez d’un pas ou deux, récompensez, repartez en avant et recommencez. Si le chien s’assoit avant que vous ne repartiez en arrière, refaites un ou deux pas en avant pour qu’il soit de nouveau debout.
  • Petit à petit augmentez la distance parcourue en arrière ainsi que la vitesse, et récompensez de façon plus aléatoire (parfois pendant le mouvement parfois à la fin)
  • Ensuite, vous pouvez tester sans mur. Si le chien part de travers, reprenez à l’étape précédente, s’il part droit, continuez à renforcer la marche arrière en la pratiquant à des endroits différents mais en pensant à toujours reprendre sur une distance plus courte pour un lieu nouveau.

N’hésitez pas à adapter la marche à suivre aux réactions de votre chien pour arriver au résultat final. Et comme toujours, n’essayez pas d’aller trop vite, suivez-votre rythme et celui de votre poilu!

Pour conclure, je vous invite à regarder cette vidéo tournée avec Pantone et Gotham pendant leur apprentissage de ce tour, si j’y pense, je vous ajouterai une vidéo du rendu final à l’occasion. Je pense que ça rend le tout moins abstrait.

A bientôt!

Edit : Certains chiens sont plus sensibles que d’autres à la proximité et au fait d’être coincé entre le mur et quelqu’un, si c’est le cas du votre ou que votre chien semble tendu par la situation, reprenez soit plus tard, soit essayez de lui donner un peu plus d’espace, il n’est pas nécessaire de l’écraser contre le mur.

« Danse » – Inspiré du pas espagnol

Vous avez sans doute tous dans vos connaissances des personnes qui ont des enfants et comparent leur évolution avec ceux des autres. « Ma fille fait ça », « mon fils fait ceci », avec une amie on s’est pris un petit délire là-dessus, « Alice marche à 4 pattes », « Pantone et Gotham aussi »… Un jour elle me dit qu’Alice commence à danser en se balançant, j’ai répondu « défi accepté ».

J’ai donc fait quelques petites recherches sur Youtube pour trouver un tour qui pouvait s’approcher au maximum du déhanché de la petit Alice tout en restant dans le respect de ce que le chien peut faire. Et j’en suis arrivée à adapter le pas espagnol en sur-place.

Histoire de vous aider à visualiser, voici la vidéo que j’avais réalisé pour le défi.

Pour réaliser ce tour, votre chien doit déjà savoir donner la patte et de préférence connaître le salut.

Le tour étape par étape :

  • Se tenir debout devant le chien qui lui est de préférence assis, lui tendre un pied et lui demander de donner la patte, récompenser.
  • Quand le chien a bien compris qu’il doit donner la patte sur un pied, lui apprendre à donner la patte en miroir en tendant un pied puis l’autre et en ne récompensant que quand il donne la bonne patte. Vous pouvez l’aider en tendant votre pied non pas en face de lui mais sur le côté de façon à ce qu’il donne la bonne patte.
  • Dès que le chien a bien intégré pied droit égal patte gauche, vous pouvez petit à petit retirer le contact. Tendez votre pied, lorsqu’il tend la patte, retirez votre pied et félicitez. A ce stade, donnez une récompense à chaque fois qu’il lève une patte.
  • A partir du moment où le chien a bien assimilé les étapes précédentes, vous pouvez créer l’enchaînement. Levez un pied, il lève la patte, signalez lui verbalement qu’il est dans le bon (pour ma part j’utilise le mot oui), levez l’autre pied, il lève l’autre patte, félicitez-le et récompensez.
  • Répétez l’étape précédente en variant le nombre de pas enchaînés et en commançant sur un pied différent mais en indiquant à chaque pas qu’il est dans le bon. N’augmentez pas systématiquement et ne récompensez pas systématiquement après le même nombre de pas pour éviter que le chien se lasse ou qu’il s’arrête de lui-même à 3 parce que pour lui c’est 1, 2, 3, récompense.
  • Vous pouvez petit à petit faire des mouvements de pieds de plus en plus vagues et ne plus les tendre vers lui.
  • Généraliser le mouvement : Reproduisez-le dans des endroits différents (en reprennant du départ si nécessaire), variez la difficulté et les recompenses, variez la distance à laquelle vous êtes du chien, variez la position de départ du chien, etc. Mais gardez en tête que pour le chien le faire assis ou debout, dans tel ou tel lieu, à telle ou telle distance peut-être totalement différent, il sera peut-être nécessaire de reprendre du départ rapidement pour qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. On conseille généralement d’ajouter une difficulté à la fois et de diminuer les autres critères de difficulté.

Si votre chien bloque sur une étape, revenez en arrière et réessayez plus tard. N’essayez pas d’aller trop vite et faites en sorte que ça reste un plaisir pour vous et votre chien et surtout, veillez à toujours terminer une séance sur une note positive quitte à revenir une étape en arrière.

Amusez-vous!