Petite parenthèse…

J’ai décidé de faire une petite parenthèse aujourd’hui pour évoquer l’apprentissage de la propreté et les dégâts que peuvent causer chez le chien l’usage de la méthode « classique » du non (voir, dans le pire des cas le fait de lui mettre le nez dans ses urines).

Pour resituer un peu, Gotham est arrivé chez nous il y a un an à l’âge de deux ans, j’en sais très peu sur son vécu (comme c’est souvent le cas dans le cas d’adoptions) et les versions que j’ai pu avoir sont assez contradictoires. Dans ce cas de figure je peux juste me faire une idée sur l’observation de son comportement et de ses acquis au début de sa vie chez nous. Gotham ne connaissait rien à son arrivée à part le assis, son nom et il était propre, il avait une peur bleue des mains des gens et beaucoup de mal à comprendre le langage humain de façon général (au niveau des intentions de ceux-ci), il était très réactif au ton de la voix et une peur monstre de mal faire. J’en présume qu’il a eu une éducation de type « classique » (dominance etc) et qu’il a été peu sociabilisé avec l’homme.

Je ne me suis jamais vraiment posé de question sur sa propreté vu qu’il n’y a jamais eu aucun soucis ni aucun accident chez nous en dehors des 2 premières minutes lors de son arrivée chez nous où il a fait mine de lever la patte pour marquer et qu’un simple « ttt » discret a suffit à ce qu’il ne marque jamais l’appartement. Jusqu’au jour où, il a uriné dans la cour et s’est couché dedans pour le cacher et qu’aux mots « c’est bien pipi » ils est parti se réfugier à l’intérieur en rampant. Bien que je me sois posé des questions à ce moment-là, ce n’est pas pour ça que j’ai décidé de faire cet article aujourd’hui.

On en arrive donc à pourquoi cet article… Il y a deux jours, Gotham a été malade, il a vomit toute la matinée et rien mangé de la journée. Le soir, il se met à se lécher l’entre-jambe très longuement et très bruyamment, il se lève et va devant la porte du hall et remet à nouveau… de l’urine… Plusieurs fois, je l’avais vu se lécher et je m’étais posée des questions parce que ça faisait beaucoup de bruit pour un simple léchage, j’ai eu ma réponse il y a deux jours. Bien qu’il sache très bien se faire comprendre quand il a besoin de sortir et qu’on accède à sa demande, il lui arrive de ne rien demander et de boire son urine pour ne pas faire à l’intérieur.

Lors de l’apprentissage de la propreté, il est important de tenir compte de la sensibilité de son chien, si le message passe mal, ça peut entraîner des troubles comportementaux de ce type et ce n’est pas non plus idéal pour la santé du chien. Ce trouble est moins connu que la coprophagie et les informations sont beaucoup plus difficile à trouver (d’ailleurs c’est simple, je n’ai rien trouvé comme source valable à ce sujet sur le net, je demanderai son avis à mon vétérinaire mais j’ai bien l’intention de m’attaquer sérieusement à ce problème parce que c’est peut-être la cause de sa sensibilité digestive).

Pour conclure, lors de chaque apprentissage, demandez-vous toujours s’il est nécessaire d’être « brutal », si votre chien ne peut pas comprendre autrement et s’il n’y a pas de méthodes plus douces à envisager en premier lieu… Nos actes peuvent avoir beaucoup d’impact sur le bien être et la santé de nos chiens.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Petite parenthèse… »

  1. Ping : Qu’apprendre à un chiot? | dogstricksandtreats

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s